Cozycloud, la solution pour un Cloud personnel à domicile

11 Avr

Cozycloud est un cloud personnel libre que vous pouvez héberger sur votre propre ordinateur ou sur un serveur dédié.

Il permet de synchroniser vos contacts, agendas et fichiers entre l’ensemble de vos appareils connectés (smartphones, ordinateurs, tablettes…) et de pouvoir y accéder en toute sécurité même à distance grâce au protocole HTTPS.

Son utilisation est orientée mono utilisateur, seul le propriétaire (avec le login et mot de passe) peut accéder à l’interface de Cozy, cependant il permet aussi que des personnes de votre choix puissent avoir accès à certains fichiers sélectionnés . (ex : album photos, documents Word …).

Il se compose de plusieurs modules (calendrier, mail, …) que vous pouvez installer ou non selon vos besoins ce qui le rend particulièrement léger en fonctionnement.


 

Pré-requis pour installation

Si vous souhaitez installer votre cloud et l’héberger sur votre propre ordinateur (Windows ou Linux), il faut créer un serveur virtuel.
Pour cela, on peut utiliser un outil de virtualisation comme VirtualBox qui permet de créer des machines virtuels.

VirtualBox est disponible sur Windows et Linux sur le site officiel  https://www.virtualbox.org/

Dans mon exemple, j’utilise un PC sous Windows 8.1 sur lequel j’ai installé VirtualBox.

Afin de faciliter l’installation, Cozy met à disposition une image VirtualBox prête à l’emploi (basée sur Debian). Il suffit de la récupérer sur le site officiel de CozyCloud
https://cozy.io/fr/


 

Une fois celle-ci téléchargée et désarchivée sur votre PC,  il faut lancer VirtualBox et sélectionner « Nouvelle ».
L’assistant de création de la machine virtuelle s’ouvre  et vous demande de renseigner trois champs. Dans « Nom », vous indiquez librement le nom qui permettra d’identifier votre machine virtuelle. Pour « Type » et « Version », renseignez Linux et Debian (64bit) qui correspondent au système de l’image VirtualBox de CozyCloud.

 

Capture

Dans la fenêtre suivante, il faut définir la taille de la mémoire vive que vous souhaitez allouer à votre cloud. Le minimum preconisé par CozyCloud est de 1024 Mo (permet d’avoir six applications actives simultanément).

Capture3

Pour finir, il reste à configurer le disque dur de notre machine. Pour cela on récupère l’image de Cozy préalablement téléchargée.

Capture4

Voilà votre serveur virtuel est créé.  Vous pouvez le démarrer dans l’interface de VirtualBox.

Capture5

Au lancement, Debian va se charger puis vous demander un login et mot de passe qu’il faut ignorer. A ce stade, l’installation du cloud est terminée mais il reste à configurer l’accès au réseau afin de pouvoir s’y connecter à partir de l’ensemble de mes périphériques.

Pour cela il faut configurer la carte réseau virtuelle en sélectionnant « Configuration » puis « Réseau » après avoir éteint la nouvelle machine :

Capture6

Le mode NAT par défaut bloque l’accès à votre machine.

Pour permettre la connexion, il faut créer un pont permettant d’attribuer une ip locale en sélectionnant « Accès par pont » puis sélectionner dans « Nom » la carte réseau que l’on utilise sur son ordinateur où VirtualBox est installé. Dans mon cas, mon ordinateur est connecté en Wifi via la carte réseau Broadcom.
Maintenant que le réseau est configuré, on récupère l’adresse ip locale attribuée à notre serveur en allant, par exemple, sur le panneau d’administration de sa box internet.

Une fois redémarré, le serveur Cozy devrait apparaître en tant que périphérique connecté à votre box.

Vous pouvez accéder depuis n’importe quel appareil connecté à votre réseau local. Il suffit de taper l’adresse ip locale dans un navigateur internet : https://192.168.1.xx
Comme c’est votre première connexion, vous devrez enregistrer votre compte (email et mot de passe).

cozy_enregistrement

 

Si vous souhaitez également que votre cloud soit accessible depuis internet via votre ip publique, il faut configurer une règle NAT à votre box pour ouvrir et acheminer la connexion HTTPS sur le port 443 (port HTTPS par défaut).
Le(s) pare-feu doit être également configuré de façon à ne pas bloquer l’accès.

Ainsi vous pourrez vous connecter à vos données depuis n’importe quel appareil connecté à internet en tapant https://votreippublique dans votre navigateur.

Home de Cozycloud :

Capture7


Notes :

Si votre box a une adresse publique dynamique, vous pouvez utiliser un service gratuit comme No-ip (http://www.noip.com/) pour lui attribuer un nom de domaine . Cela vous permettra de vous connecter à votre cloud sur une adresse de type https://nomdemoncloud.ddns.net sans avoir besoin de connaitre l’adresse ip publique de votre serveur.

One Reply to “Cozycloud, la solution pour un Cloud personnel à domicile”

Répondre à E Mondriet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *