Se connecter à un serveur Linux à distance depuis un poste Windows grâce à PuTTY

31 Mar

Il existe plusieurs protocoles pour pouvoir se connecter à distance comme Telnet ou SSH. Telnet est un protocole basique qui permet d’échanger des messages simples d’une machine à une autre. Son inconvénient majeur est qu’il n’est pas crypté, les données sont échangées en clair (y compris votre login et mot de passe !). Par sécurité, on utilisera le protocole SSH qui crypte les échanges entre les machines.

Pour pouvoir se connecter à distance sur un pc sous Linux depuis un poste Windows, il faut dans un premier temps configurer sa machine Linux.

Sous Debian, il faut installer le paquet openssh-server en tapant dans un terminal cette commande (en root) :

root@nomdevotremachine:~#apt-get install openssh-server

OpenSSH est un ensemble d’outils informatiques libres permettant des communications sécurisées sur un réseau informatique en utilisant le protocole SSH.

Une fois l’installation finie, on va vérifier que le daemon (service) SSH fonctionne, toujours dans le terminal

 root@nomdevotremachine:~# service sshd status
[ ok ] sshd is running

Dans notre cas, le service est bien fonctionnel. Dans le cas contraire, vous pouvez relancer le service :

root@nomdevotremachine:~# service sshd restart

La configuration est presque finie,  il suffit de connaître l’adresse ip de votre machine en tapant la commande ifconfig si celle-ci se situe dans un réseau local (192.168.x.x) ou bien l’adresse ip publique si ce n’est pas le cas (Pour avoir son ip publique : www.monip.org).

Maintenant que la machine Linux sur laquelle on souhaite accéder à distance est configurée, il faut utiliser PuTTY sur la machine Windows. PuTTY est un client Telnet et SSH libre que vous pouvez télécharger sur le site officiel : http://www.putty.org/

Lorsque vous lancez PuTTY, une interface de configuration s’ouvre. Il suffit de mettre l’ip local ou publique de la machine souhaitée, bien sélectionner le protocole SSH et cliquer sur « Open ». On laisse le port 22 qui est par défaut le port SSH. Dans mon exemple, je souhaite accéder à distance sur machine Linux qui se trouve dans mon réseau local avec comme ip 192.168.1.12)

capture1

 

La première fois que vous vous connectez à votre serveur, PuTTY devrait vous demander une confirmation de ce type :

Confirmation lors de la première connexion

 

C’est la même chose que sous Linux : on vous donne l’empreinte (fingerprint) de votre serveur. Vous devez confirmer que c’est bien chez lui que vous voulez vous connecter. Cliquez sur « Oui » pour confirmer.

A partir de maintenant vous avez accès à votre machine. Le terminal PuTTY s’ouvre et vous demande le login utilisateur et mot de passe associé.

Capture2

Une fois ces éléments renseignés vous avez accès à l’ensemble des données de votre serveur Linux !


Notes
Il est possible que votre firewall bloque l’accès au port 22 et empêche ainsi la connexion en SSH. Afin de remédier au problème, il faut créer une exception afin que les données puissent transiter entre les machines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *